About

Posts by :

Courrier à Mme le Maire

Courrier à Mme le Maire

Madame le Maire;

 

Bonjour,

 

Merci pour votre déclaration que je salue  même si, malgré l’urgence de la situation, nous aurions souhaité avoir la possibilité d’en débattre avant d’engager la collectivité de Malakoff.

Pouvez-vous préciser quelle est l’association qui assure l’accueil des 16 personnes que vous citez ?

A terme, comment seront financées les différentes actions très généreuses dont vous parlez ? A combien estimez-vous le nombre de personnes susceptibles d’être accueillies et aider à Malakoff ?

Les questions liées à cette situation internationale dramatique sont nombreuses et nécessitent une prise de conscience et donc une information correcte de l’ensemble des Malakoffiots et naturellement une bonne coordination de toutes les associations caritatives et initiatives individuelles.

 

Cordialement

 

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

 

arton535

 

Message de Madame le Maire :

 

 

Mesdames et Messieurs les élus du Conseil municipal,

 

Suite aux mails que j’ai reçus après ma déclaration sur les réfugiés et le droit d’asile, je porte à votre connaissance les réponses aux questions posées.

 

– La ville est en relation avec l’association « Auxilia » qui accueille déjà des réfugiés.

– Aucune estimation chiffrée ne m’a été communiquée concernant l’accueil des réfugiés. Je suis dans l’attente de la réunion avec Monsieur le Ministre.

– Je participerai à la réunion avec les associations concernées par la solidarité avec les réfugiés, réunion à laquelle les élus siégeant au CCAS seront conviés.

 

Je vous informe également de deux propositions que je ferai au Conseil municipal du 7 octobre :

 

– Celle d’un voeu appelant les élus de toutes les communes de France à s’engager dans des actes de solidarité avec les moyens correspondants. Les collectivités doivent être en mesure d’accompagner la mobilisation de la société civile en soutenant le travail des associations d’accueil aux migrants et de lutte contre la misère.

– le vote d’une subvention exceptionnelle aux associations locales de solidarité : secours catholique, secours populaire, croix rouge.

 

Vous trouverez en pièce jointe un article de Première Heure sur le centre de loisirs St Pierre du Perray.

 

Je vous en souhaite bonne réception et vous prie d’agréer, Mesdames et Messieurs les Elus, l’expression de mes meilleures salutations.

 

 

Le Maire

Jacqueline Belhomme

MALAKOFF-92

Liste électorale : délai exceptionnel en 2015

Liste électorale : délai exceptionnel en 2015

inscription-sur-les-listes-electorales-home_article_paysage

Pour voter aux élections régionales en décembre, vous pouvez vous inscrire sur les listes électorales jusqu’au 30 septembre.

Exceptionnellement, en 2015, afin de permettre au plus grand nombre de citoyens de pouvoir participer aux élections régionales organisées en décembre, les demandes d’inscriptions déposées entre le 1er janvier et le 30 septembre 2015 permettront de voter dès le 1er décembre.

Les demandes d’inscriptions déposées entre le 1er octobre et le 31 décembre ne permettront en revanche de voter qu’à compter du 1er mars 2016.

arton535

Si vous avez changé de domicile à l’intérieur de la commune, vous êtes invité à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre votre inscription sur la liste du bureau de vote auquel vous êtes désormais rattaché.

Si vous n’avez pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune et que vous êtes déjà inscrit sur les listes électorales, vous n’avez aucune formalité à accomplir.

Chaque électeur doit régulariser sa situation électorale à la suite de tout changement de domicile ou de résidence. À défaut, l’électeur s’expose à être radié de la liste électorale.

Le Malakoff Citoyen, au cœur de vos préoccupations

Le Malakoff Citoyen, au cœur de vos préoccupations

Cette publication n’est pas destinée à dresser un ultime bilan car l’heure n’ est pas encore venue, mais elle marque  ma volonté à poursuivre jusqu’au bout mon devoir d’élu.Résidentialisation-Malakoff92-Des-contours-David-Boureau-04

Un des enjeux pour notre commune  est le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Sur ce sujet, la majorité s’enferme dans ses contradictions : défendre le côté ville « village » tout en  promettant de satisfaire les sollicitations particulières de certains propriétaires. La majorité devra faire des choix : rester dans l’optique des années passées et conserver le caractère rural de  notre commune ou céder aux promoteurs en accentuant son caractère périurbain qui permettra de créer de nouveaux logements, d’attirer des entreprises, des commerces et des nouvelles classes d’habitant. Une seule ligne directrice doit prévaloir dans l’application de la réflexion : le respect de l’intérêt général et le non endettement pour  des raisons électoralistes..

Le Malakoff Citoyen se veut constructif et pertinent, au service de l’intérêt général. Notre action n’a qu’un but : défendre les intérêts des Malakoffiots.

Entête

Il est l’heure pour nous de faire entendre une autre voix. Nous sommes et restons  convaincus que,seule une gestion indépendante, capable de rassembler les compétences au-delà des clivages politiques, saura répondre aux défis du présent et du futur de Malakoff.

L’économie et l’emploi sont au cœur des inquiétudes nationales et locales. Dans la perspective du maintien d’une vie commerciale dans notre centre-bourg, nous souhaitons que la majorité municipalité
sorte de l’attentisme et propose des plans d’actions. Ses décisions et ses choix feront de Malakoff une petite ville dynamique ou achèveront d’en faire une cité dortoir.

La rentrée politique est lancée avec toutes ses activités.  « Le Malakoff Citoyen » vous invite à prendre le verre de la rentrée le vendredi 18 septembre à 19h au bar « Le new mail », 31 rue Eugène Varlin, à l’angle du 23 rue Danton.

Nous prévoyons 3 cafés débats et une conférence sur 5 grands thèmes : le logement, la cohésion sociale, la mobilité, la solidarité et la sécurité. D’autres activités telles des rencontres mobiles et des visites de monuments de Malakoff et  d’IDF seront au programme

Nous vous souhaitons une bonne rentrée scolaire, bon retour de vacances. le Malakoff Citoyen reste à votre écoute et proche de vos préoccupations, rencontrons-nous !.

Trop d’impôts tuent Malakoff !

Trop d’impôts tuent Malakoff !

Comme chaque année à la même période, c’est le même rituel et la même pression : les impôts à calculer, à payer et les salaires qui ne nous donnent aucune liberté, aucune marge de manœuvre.

 

L’argument avancé par la Majorité municipale est que, pour pallier au manque de dotations du gouvernement, elle doit augmenter les impôts de notre commune. C’est-à-dire faire exploser la taxe foncière sur l’immobilier, la taxe d’habitation ainsi que divers impôts locaux.

Mais la pression sur les contribuables de s’arrête pas là. Il y a aussi la majoration des taxes supérieures pour profiter des installations de la ville alors que ces installations ont déjà été payées avec l’argent du contribuable.

Un écart se creuse de plus en plus entre les plus riches et les plus pauvres de notre commune. En effet, pour inscrire leurs enfants à certaines activités, les parents doivent prouver leurs revenus par le biais de leur fiche d’imposition. Ils pourront ainsi bénéficier du tarif applicable à leur situation financière. En résumé, plus vous avez des revenus élevés, plus vos tarifs seront élevés alors que vous faites partie de la tranche qui paie déjà le plus d’impôts. Où est donc l’égalité de traitement entre les citoyens ?

À cette allure, les personnes payant le plus d’impôts quitteront notre ville, ce qui créera un réel manque à gagner dans les caisses de la commune. Il est totalement injuste qu’une partie des Malakoffiots ne bénéficie pas des mêmes avantages et du même traitement que certains autres. Il serait donc plus judicieux de fixer des tarifs uniques et abordables pour l’abonnement aux services proposés à Malakoff. Un consensus qui, nous le pensons, contentera l’ensemble de nos concitoyens. Les inégalités seront ainsi réduites et ni les plus démunis ni les plus riches ne se sentiront lésés.

Au lieu de continuellement augmenter nos impôts, pourquoi ne pas revoir la gestion des dépenses de la ville et aider les Malakoffiots à devenir propriétaires de leur logement par exemple ?

En effet, un certain nombre d’entre eux souhaitent, comme par le passé, s’offrir un logement dont ils seront propriétaires, mais cela n’est pas facile à cause de la flambée des prix sur le marché de l’immobilier. La ville pourrait se défaire de certains de ses logements sociaux et faire des heureux, tout en remplissant ses caisses. En plus, d’anciens bâtiments peuvent être réhabilités pour lutter contre la précarité énergétique. Cela permettrait à la ville de réduire la consommation énergétique de son parc immobilier vétuste et sensibilisera par la même occasion les propriétaires privés, les locataires, les bailleurs sociaux et les professionnels aux économies d’énergie. Elle pourrait aller encore plus loin en mettant en place un programme « Éco-rénove » en subventionnant certains travaux de rénovation résidentielle, permettant de faire des économies d’énergie résidentielles.

 

Améliorer le cadre urbain et retrouver la convivialité ne passe pas que par la réhabilitation du patrimoine immobilier de la commune. Malakoff est un bourg dans une ville, où tout le monde cherche à vivre en harmonie, dans un mieux vivre ensemble et souhaite avoir une municipalité à son écoute.

Nous sentons que les Malakoffiots commencent à se désintéresser de ce que fait la municipalité, car ils ne se sentent pas soutenus par celle-ci. La preuve est qu’ils participent de moins en moins aux évènements organisés par la ville. Même les rendez-vous incontournables comme les devoirs de mémoires et les fêtes du 14 juillet pour ne citer que ceux-là sont boudés par nos concitoyens.

Est-ce parce que le programme ne correspond plus aux attentes de la population ou est-ce le fait que Malakoff devient une grande ville et souhaite se tourner vers autre chose?

 

Un constat est clair : à Malakoff, les consultations publiques ne touchent pas toutes les tranches de la population. De ce fait, ce type d’événements est mis en place que pour une partie de ces habitants mais payé par l’autre partie. C’est comme si à Malakoff, il y avait deux groupes de population.

Voilà pourquoi « le Malakoff Citoyen » se veut rassembleur, à l’écoute de chaque citoyen peu importe son appartenance politique ou religieuse, sa couleur ou autre. C’est tous ensemble que nous bâtirons un Malakoff de demain fort et qui pourrait être un jour, le porte-étendard de notre région.

Le Conseil d’État a confirmé mon mandat de conseiller municipal afin que je puisse être à votre disposition et répondre à vos attentes.

 

Merci pour votre vote, votre confiance et votre soutien dont je saurai me montrer digne.sipa_00630921_000006

Malakoff change de points de vue

Malakoff change de points de vue

La notion du « tout-communiste » prend doucement fin à Malakoff. En effet, aux législatives, aux
départementales et notamment à la municipale, le Parti Socialiste fait rêver les Malakoffiots malgré
la politique du  » Moi Président  » de M. François Hollande.
Tous ces signes montrent qu’à Malakoff un changement est en marche et que les Malakoffiots vont
sortir en masse pour y participer.
Pour réaliser ce changement, vous avez donné déjà donné, l’année dernière, une impulsion en
poussant votre liste  » Le Malakoff Citoyen  » et en obtenant un représentant au conseil municipal.
Nous sommes un rassemblement de jeunes et moins jeunes qui font abstraction de leur
appartenance politique pour se mettre au service de leur ville. Tout est possible à Malakoff alors
poursuivons notre démarche ensemble.
Les beaux jours sont là, le soleil et les belles fleurs sont au rendez-vous, mais aussi les
expulsions, les cambriolages, les tags sur les murs, les coins fumoirs ou bar en plein air, etc.
Des jeunes dealers recommencent à occuper les entrées d’immeuble et les couloirs de certaines
cités, est-ce que nous devons sans arrêt subir ces cycles ? Comme toujours, certains pensent
que faire cesser ces incivilités reste la mission de la police nationale et non de la police
municipale. Pour rappel, le maire est le représentant de l’État dans la commune, et à ce titre il est
responsable directement de la gestion de ces nuisances. Il est aussi officier d’état-civil et officier
de police judiciaire. L’article L. 2122-31 du Code général des collectivités territoriales (CGCT)
attribue au maire et à ses adjoints la qualité d’officier de police judiciaire (OPJ) dans le ressort du
territoire de leur commune.
Un autre point nous concerne tous particulièrement en ce début de printemps. Nous avons
demandé à plusieurs reprises à la municipalité d’afficher et de garantir la qualité de l’eau des
points d’eau et fontaines de la place du 11 novembre et de la place de la mairie, sans résultat, or
nous voyons beaucoup d’enfants y barboter ainsi que des animaux, « Le Malakoff Citoyen »
recommande très fortement une surveillance de ces points.
Pour conclure sur une touche plus conviviale, vous êtes tous invités à venir prendre un café à mon
bureau le 5 mai à l’occasion de mon anniversaire.

Elections Départementales 2015 – Communiqué

Elections Départementales 2015 – Communiqué

Elections-departementales-2015

 

 

 

Entête

LES DÉPARTEMENTALES DES 22 ET 29 MARS 2015

 

 

Une nouvelle élection se profile et les futurs candidats ont besoin de votre engagement, de votre vote.

C’est à travers une élection revue et corrigée que nous allons choisir nos représentants au conseil départemental, il est donc nécessaire de bien comprendre ces enjeux.

 

Nous ne présenterons pas de candidat à cette élection.

En effet, malgré votre confiance et notre relatif succès à Malakoff, nous n’avons pas souhaité présenter de candidat à cette élection, afin de nous concentrer sur la croissance de notre mouvement et l’enrichissement de nos idées.

 

Nous, « Le Malakoff Citoyen« , n’allons pas vous inviter à voter « blanc » comme le malheureux candidat UDI – UMP,  ou à dénigrer les citoyens qui votent FN, ni vous inciter à voter pour tel ou tel par des jeux d’alliance politiquement correct, mais sans logique citoyenne.

 

Nous vous invitons à faire le choix de projets utiles, fédérateurs et de candidats avec de l’expérience dans le monde du travail, du terrain, du social, de l’entreprenariat et défendant des valeurs de l’unité nationale.

Ne négligez pas votre droit et votre pouvoir, soyez actif,

 

BON VOTE A TOUS !!!!

 Logo ENPPM

Ange-Stéphane TAUTHUI

Conseiller Municipal

&

L’équipe Le Malakoff Citoyen

 

 

 

Vous trouverez ici le communiqué du Malakoff Citoyen concernant les élections départementales 2015.

Conseil Municipal 11 février 2015 remarque de  » Le Malakoff Citoyen »

Conseil Municipal 11 février 2015 remarque de  » Le Malakoff Citoyen »

entête

FINANCE :

  1. CORMIER Rapport 1 : Adoption du budget primitif de la ville pour l’exercice2015

 

  • 1-1 Recette : + 22%
  • 1-2 Allocation compensatrice de la communauté d’Agglo 6 551 598€, quelle est la base de cette allocation d’autant que nous n’avons le montant 2014. Ou nous reconduisons le budget 2014 ou par prudence nous le pondérons par les augmentations de 3 derniers exercices. Mais nous ne pouvons pas sortir un montant sans le justifier.
  • 1-4 Pourquoi passe-t-on de 6% de baisse de dotation forfaitaire à 14% (1 256 418€) Est-ce une certitude ou par prudence.

Dans les dépenses de fonctionnement, que comporte le poste des opérations d’urbanisme justifiant une hausse de 1 367k€ soit 113%

Dans le poste 1-6 subvention d’équipement, plus de 2 000k€ sont affectés à l’OPH. Combien de logements seront rénovés, quels seront les priorités et les secteurs impactés et pourquoi ne pas faire appel à d’autres fonds que ceux de la mairie ?

 

Trop de question restent sans réponses. Mon analyse est basée sur quelques échantillons de montants supérieurs à 500k€. Votre objectif est de présenter un budget en équilibre et le faire valider quitte à faire par ailleurs des raccordements. Vous comprendrez qu’en absence d’un budget cohérent reposant une sincérité probante, LE MALAKOFF CITOYEN s’abstient de voter le Budget Primitif 2015.

Pas trop d’économies, équilibre sur des corrections et transfert de postes ce qui report d’une année sur l’autres des opérations.

Comme il a été dit en commission finance, l’objectif est de faire plaisir aux citoyens même si des recettes négatives dans le passé (exemple la brocante, des tirages pour des pétitions, des subventions à plusieurs associations de mémoire ou des amis des amis)

Tout ce argent est propriété des Malakoffiots alors soyons plus économe pour ne pas a avoir à encore plus les taxer.

 

 

  1. CORMIER Rapport 3 : Adoption des taux des impôts locaux pour l’exercice budgétaire 2015

Mais demande d’être vigilant pour les petits commerces de Malakoff

Les particuliers retraités est ce qu’ils pourront bénéficier d’une révision d’un taux adapté ?

 

ADMINISTRATION GENERALE :

CORMIER Rapport 4 : OPH – Réhabilitation de la résidence sise 93-95bis rue Paul Vaillant Couturier – Demande de garantie d’emprunt

Mai j’aimerai savoir si la ville a assez de marges pour se porter garante à chaque fois , sachant qu’elle est déjà engagé avec un bail social pour la construction de logements sociaux

  1. (Demande de garantie d’emprunt par la Ville pour la société SCI « Les 3 allées » Coopimmo pour l’opération Butte Dumont)
  2. (6) OPH – Renégociation d’un prêt de la Caisse d’Epargne par l’Office Public de l’Habitat de Malakoff. Demande de garantie de la Ville Par 37 voix pour et M. TAUTHUI qui s’abstient, le Conseil Municipal approuve le projet de renégociation d’un prêt remboursable « in fine » d’un montant de 1 075 782 € par l’Office Public de l’Habitat de Malakoff en un prêt à taux fixe du même montant auprès de la Caisse d’Epargne Ile de France. Le Conseil Municipal accorde la garantie de la commune de Malakoff à l’Office Public de l’Habitat de Malakoff pour le remboursement d’un prêt de 1 075 782 € Le Conseil Municipal s’engage, pendant toute la durée du prêt, à libérer en cas de besoin, des ressources suffisantes pour couvrir les charges de l’emprunt. Le Conseil Municipal autorise Madame le Maire à intervenir au contrat de prêt qui sera passé entre la Caisse d’Epargne Ile de France et l’emprunteur. )

 

BATIMENTS COMMUNAUX :

METAIS Rapport 7 : Approbation du programme de construction du garage municipal et du centre technique municipal de Malakoff et procédure de lancement de la consultation dans le cadre d’un concours de maîtrise d’œuvre restreint

 

Nous nous opposons au système qui voudrait que nous votons des propositions ou projets qui sont encore en discussion tel le PLU – Projet dans le PLU pourquoi ne pas attendre la validation du PLU avant de lancer le programme de construction du garage municipal ?

 

PETITE ENFANCE / ENFANCE :

 

Mme GHIATI Rapport 14 : Appel d’offres n°14-37 relatif à la fourniture etlivraison de denrées alimentaires pour la confection des repas etdes goûters des enfants âgés de 3 mois à 4 ans dans lesstructures d’accueil de la petite enfance

 

Demande de vérifier que lorsqu’il y aura la transfert des crèches départementales nous n’allons pas hériter des contrats de prestations.

 

Mme GHIATI Rapport 15 : Approbation des termes et signature du Contrat Enfance et Jeunesse deuxième génération à intervenir entre la Caisse d’Allocations Familiales des Hauts-de-Seine et la Ville de Malakoff pour la période du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2017

 

VOIRIE :

 

  1. BEN MALEK Rapport 18 : Extension du périmètre de stationnement payant

Est-ce que le projet de stationnement payant ne fait pas partir du PLU ?

Pour certains commerces pourquoi ne pas mettre de zone bleu ou des arrêts minutes ?

 10978553_1544249139187439_754100491363473375_n10922875_1544249152520771_3918482971864145739_n10982363_1544249162520770_2670539500448478100_n

Madame Catherine MARGATE

Maire de Malakoff

Conseillère Général 92

 

Madame le Maire ,

 

Je reviens vers vous à travers ce mail, afin de vous demander des précisions à communiquer pour nos concitoyens concernant la fameuse pétition qui a été distribuée dans les boîtes à lettres, qui est dans le  » Malakoff-Infos  » et qui figure également sur le site de la ville.

Avez-vous eu l’accord du conseil municipal pour engager cette action, qui semble avoir été effectué hors de tout cadre légale , et qui coûte une certaine somme d’argent aux contribuables de Malakoff ?

Nos dotations sont réduites, et il ne semble pas opportun de faire ce type de dépenses.

Je vous demande donc de nous apporter des précisions sur cette démarche, afin de mieux comprendre dans quelle stratégie et dans quel cadre elle s’inscrit.

Vous refusez de permettre à l’opposition de faire des vœux, mais en revanche, sur ce type de communication, vous y allez en engageant l’ensemble du conseil sans consulter l’ensemble des représentants de vos concitoyens.

Le Malakoff Citoyen trouve que vous appliquez des méthodes peu courtois de ne jamais communiquer avec l’opposition que vous voulez museler l’opposition lorsqu’elle veut jouer son rôle.

La pétition vient de la mairie, de l’ensemble du Conseil Municipal ou juste de la majorité municipale (PCF, PS, EELV) ?

Dans le cas où le cadre légal de cette démarche n’était pas respecté, je vous demanderais de bien vouloir rembourser cette campagne de communication.

Très cordialement.

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff



 

Bonjour Madame le Maire,

 

Le groupe Malakoff Plurielle partage certaines des interrogations de Monsieur Tauthui sur la pétition « Malafoff, budget en baisse = services publics en grand danger. »

Nous souhaitons qu’au prochain Conseil municipal, vous nous apportiez, dans un souci de transparence, les réponses suivantes :

–         Comment expliquez vous que l’ensemble des élus n’aient pas été informés de cette pétition au dernier Conseil municipal, alors même que nous débattions des orientations budgétaires de notre ville ?

–         Comment est  financée l’édition des tracts ainsi que le postage dans les boîtes aux lettres ?

 

Vous remerciant par avance pour vos réponses, je vous prie d’agréer, Madame la Maire, l’expression de mes meilleures salutations.

 

Emmanuelle Jannès-Ober

Pour le groupe Malakoff Plurielle

 




Cher Collègue,

 

En réponse à votre message adressé au Maire et aux élus du Conseil municipal, je souhaite vous apporter les informations suivantes.

 

La campagne publique sur les finances locales est une initiative de Mme le Maire et d’élus de la majorité municipale. Toutefois, elle est ouverte à tous les élus qui souhaitent s’y associer. Elle est destinée à alerter les habitants sur les conséquences de la réduction des dotations de l’ Etat aux collectivités sur les services publics locaux. Cette initiative illustre, comme il en a toujours été depuis la création de Malakoff, le fondement de l’engagement du Maire au service de ses concitoyens de défendre les intérêts de la ville et de ses habitants.

 

Elle n’est d’ailleurs pas isolée  puisqu’un grand nombre de villes a pris des initiatives comparables. Permettez-moi de vous rappeler que le Conseil municipal de Malakoff, à l’instar de plus de 13 000 collectivités en France toutes sensibilités politiques confondues, a apporté son soutien à la motion de l’Association des Maires de France contestant les mesures prises sur les finances locales.

 

À  en croire le succès rencontrée auprès des habitants de notre ville, les citoyens ne sont pas indifférents à ce que leurs élus se mobilisent pour défendre les intérêts de la commune et du service qui leur est rendu. D’autant que le faible coût de cette campagne (5000 euros environ) est négligeable au regard des 2,8 millions soustraits au budget de la ville d’ici 2017 et au regard de l’enjeu qu’il y a à tenter d’infléchir ces choix.

 

Cette initiative se déroule dans un cadre parfaitement légal selon une jurisprudence constante, comme nous l’indiquent les juristes.

 

Espérant avoir répondu à votre attente et restant à votre disposition,

 

Je vous prie de recevoir, Cher Collègue, mes meilleures salutations.

 

 

 

Pour le Maire,

 

Serge CORMIER, Premier Maire-adjoint de Malakoff

 

 

LES MALAKOFFIOTS PARLENT MAIS NE SONT PAS ENTENDUS !

LES MALAKOFFIOTS PARLENT MAIS NE SONT PAS ENTENDUS !

Une majorité municipale qui ne fait plus rêver. Cette expression est la pensée profonde des habitants de Malakoff. A l’opposé du père Noël, Malakoff faisait grise mine et tristesse pendant cette période de festivité. Ville mal et très peu décorée où la gaité et l’espoir sonnaient aux abonnés absents, une période ordinaire dirait-on. Mais où est notre Malakoff d’antan avec notre rue commerçante «  Pierre Larousse », rue active et illuminée pendant la période de Noël à l’instar de toute la ville ? Où sont nos valeureux commerçants qui faisaient la réputation et la fierté de notre ville ?

Tout cela laisse croire qu’à l’image des réformettes nationales, la majorité municipale est à bout de souffle dans la gestion de la ville. Sûr que 96 ans de pouvoir sans partage et alternance, c’est usant ! Heureusement que près de 9% de citoyens ont osé  lever la voix lors des dernières élections municipales de mars 2014.

L’année 2014 aura également été marquée par le mépris de la municipalité vis-à-vis des citoyens. Mauvaise organisation et gestion des NAP qui a valu aux animateurs des grèves pour ouvrir le dialogue pour obtenir des promesses d’amélioration de leurs conditions de travail et aux parents la nécessité de poser des journées de congé pour s’occuper de leurs enfants.

2014, c’est encore une majorité municipale qui ferme manu militari une crèche sans prévenir longtemps à l’avance les parents. L’irrespect  est la seule expression appropriée pour qualifier une pareille situation. A croire que la découverte de blattes et autres dans un espace collectif se fait du jour au lendemain !

Parlons des impôts locaux, ne nous s’y trompons pas, sous l’équipe municipale depuis 2008, la commune de Malakoff est celle qui a le plus augmenté ses impôts locaux par rapport autres communes françaises similaires : 34.1%( Malakoff) contre 15,63%( France).

Le Malakoff Citoyen ne se laissera pas bercer par le refrain perpétuel de la majorité municipale qui parle de coupe budgétaire de l’Etat. Nous disons que d’autres sources  de ressources sont possibles. Il faut faire preuve d’ingéniosité quand les situations le nécessitent.

Espérons que l’année 2015 soit celle d’une vraie cohésion et d’un dialogue franc entre habitants de Malakoff.

Le Malakoff Citoyen souhaite s’associer à la douleur de la famille de la policière tombée en début d’année. Nous voulons transmettre à la famille et aux collègues de cette personne nos plus sincères condoléances et toute notre compassion.ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire

Vœux Le Malakoff Citoyen

Vœux Le Malakoff Citoyen

Bonjour Monsieur Tauthui,

Pardonnez- moi de ne pas vous avoir répondu tout de suite mais comme vous le savez l’actualité est tristement chargée ces jours-ci.

Pour souhaiter leurs vœux aux citoyens et personnalités de la ville, le maire et ses adjoints font réaliser une carte de voeux spécifique. De ce fait, elle est traditionnellement réservée à la majorité municipale.

Bien cordialement

Anne Delacquis


 

 

 

Bonjour Mme DELACQUIS ;

 

Tout d’abord je vous présente mes vœux les meilleurs. Que 2015 soit une année pleine de succès, une année de santé, de bonheur, de réussite et la paix du cœur.

 

Je vous contact afin de savoir si la ville a produit des cartes de voeux, si tel est le cas j’aimerai en avoir une vingtaine afin de me permettre de transmettre mes voeux.

 

Je vous en remercie par avance.

 

Cordialement

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff