Actualité

Vous votez par procuration ?

Vous votez par procuration ?

Pour voter aux différentes élections, vous pouvez vous faire représenter par un électeur de votre choix. La personne que vous aurez désignée doit obligatoirement être inscrit(e) sur les listes électorales de votre commune, et n’utiliser d’autre procuration que la vôtre pour les élections en France.

COMMENT PROCÉDER ?

PIÈCES À FOURNIR

  • Formulaire de demande de procuration à télécharger sur le site service-public.fr
  • Carte nationale d’identité ou passeport
  • Connaître le nom, prénom, date et lieu de naissance du mandataire.

DÉPÔT

Que vous habitiez ou travailliez à Malakoff, vous pouvez établir votre procuration au :

  • Commissariat de Vanves, 28 rue Raymond-Marcheron – 01 41 09 30 00
  • Tribunal d’Instance de Vanves, 34 rue Antoine-Fratacci – 01 41 90 11 11

https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14952.do

Sécurité, insalubrité et image de notre ville

Sécurité, insalubrité et image de notre ville

Combien de fois avons-nous eu le coeur qui battait la chamade lorsque nous nous approchions des abords de nos écoles ? Lieux de vie et de passage, les périmètres scolaires sont des zones de rencontre pour lesquelles une sécurité optimale est essentielle. L’affluence aux heures de pointe et la diversité des usagers de la voirie (piétons, cyclistes, voitures, enfants, adultes et autre) nécessitent des aménagements spécifiques et sécuritaires.

C’est pourquoi, nous demandons à la municipalité de mettre en place une sécurité renforcée sur ces trajets et aux abords des écoles de notre ville.

 

Les fameux gilets « jaunes » sont de retour au rond-point Camelina et Stalingrad pour encore se jouer de la générosité des Malakoffiots. La cité de la rue Savier a lancé une riposte à l’occupation des halls des immeubles ce qui a fait la une des journaux.

Malgré, la mise en place de vidéosurveillance, un groupe de personnes squatte les halls poussant les locataires à jouer le rôle de la police de proximité ou des médiateurs de quartier. Les gilets « jaunes », les rappeurs en herbe, les dealers, les voleurs et les pyromanes, sont la preuve que notre ville commence à prendre un mauvais virage. Ces présences peuvent favoriser une nouvelle délinquance et transformer notre ville en repaire de bandits.

Qu’en pensent les riverains, ne sont-elles pas des nuisances supplémentaires que notre commune pourrait éviter ?

 

Des trous dans le bitume, de hautes herbes, des papiers et des mégots jetés çà et là, des déjections canines en nombre, etc. Nos rues sont sales, semblent être abandonnées, malgré? le travail des services publics. Malheureusement, le plan trottoir reste un plan sur papier.

Qu’en pensent nos concitoyennes, les mères avec leurs poussettes, les aînés a` la marche hésitante, les personnes en fauteuil roulant, nos enfants ?

 

Un seul constat : la qualité? de vie dans notre ville se dégrade. Quelle image doivent se faire les touristes lorsqu’ils lèvent les yeux sur les façades ternies, les portes closes des commerces, le mobilier urbain vieillot ? Comment espérons-nous nous développer dans ces conditions ?

Impôts / Engagement

Impôts / Engagement

 

 

 

Des commissions ont été créées, les élus de l’opposition y sont conviés. En  lieu d’un débat collectif des problèmes de la ville et une réflexion sur des solutions envisagées, ces réunions en commission ne sont prévues que pour énoncer les décisions prises par la majorité municipale. Ces décisions sont rendues irrévocables au moment de leur notification à tous les élus et du fait de la convocation au prochain conseil municipal. En effet, elles sont données à titre informatif.

 

Nous dénonçons cette façon éhontée de détourner la démocratie et réaffirmons la nécessité d’associer tous les élus et les citoyens à l’élaboration des projets. Il paraît évident que redonner des moyens aux Conseils de la Vie Locale et valoriser également les Conseils citoyens pour la promotion de notre ville et non des couleurs politiques seraient plus bénéfiques à un échange citoyen.

En outre, lors de la présentation de l’orientation du budget au conseil municipal, la majorité municipale s’était félicitée d’avoir stabilisé la dette de la ville en prolongeant celle-ci pour apparemment investir dans des projets. La dette d’aujourd’hui étant l’impôt de demain, ce choix est-il bien judicieux. Ainsi donc, la ville compte reprendre les 4 000 logements de l’OPH, afin d’avoir le contrôle des logements sociaux. Elle fera par conséquent un crédit pour cette acquisition entraînant par la même un endettement supplémentaire. Cette augmentation très importante de la dette est incompréhensible car aucun grand projet structurant pour le développement notre ville ne le justifie. Par ailleurs, il ne permettra pas  à notre ville de suivre les projets afférents au grand Paris, par exemple. Tous les plans de la majorité municipale étant fixés après les rencontres dites « Citoyennes », le budget de notre ville, peut-il être qualifié de transparent et citoyen?

 

Par ailleurs, nous nous opposerons à toute dégradation de la qualité des services dans nos crèches, nos écoles et dans les services publics pour tous les Malakoffiots.

 

C’est ainsi que nous invitons la municipalité à favoriser des formations pour les agents de notre mairie. En effet, ces agents sont très engagés à mieux servir nos concitoyens. Ces élans sont à encourager et à valoriser dans le budget pour leur donner tous les moyens nécessaires de s’exprimer pour le bien commun. Tout ceci nous l’espérons sans embauches de complaisance ou tout autre favoritisme.

 

Pour terminer, la municipalité ne peut pas évoquer une aide suffisante aux associations. Celle-ci étant loin de faire face aux besoins et aux attentes véritables. Nous serons très attentifs lors de l’exécution du budget à ce qu’aucune association ne voit sa subvention municipale diminuée ou révisée sans raisons argumentées.

PENEZ DE LA VOIX, CITOYENS

PENEZ DE LA VOIX, CITOYENS

L’Office Public de l’Habitat (OPH) de Malakoff, veut se transformer en société pour éviter que la ville perdre son exclusivité dans les attributions de logements. La ville est garante de plusieurs emprunts de l’OPH, nous devons donc rester vigilants et nous assurer que cette garantie soit transférée à la nouvelle structure si ce projet venait à voir le jour.Il faut également que dans les termes de cet accord garantissent le transfert sans conditions des salariés d’une part et que les locataires ne soient pas impactés financièrement par ce changement d’autre part.Le Malakoff citoyen s’y opposerait par tout moyen à ce changement et vous y invite à vous joindre au mouvement. Cette transformation pourrait modifier le choix d’une gestion de proximité, forte de la présence de gardiens sur le terrain.

Par-dessus tout, nous défendons le « bien vivre ensemble », qui se nourrit de services publics efficaces, constants et de proximité. Une bonne gestion de la ville signifie prendre des décisions en fonction de l’intérêt général. Nous devons exercer notre mandat avec rigueur et compétence pour offrir le meilleur service au meilleur coût.

Plus visible, les déplacements sur les trottoirs de la ville revêtent du parcours du combattant ; trottoirs encombrés et déformés. A quand les travaux plus sérieux, un service plus approprié et des passages piétons plus faciles à franchir?  A quand  la disponibilité d’un annuaire des commerces et entreprises

 

L’année 2016 qui vient de s’achever a été difficile sur le plan national et local particulièrement. Hausse du chômage, peur de l’autre, incertitude et manque de perspective future n’ont jamais été aussi préoccupant chez nos concitoyens de Malakoff que nous rencontrons quotidiennement. Il nous appartient avec le Malakoff Citoyen de ne pas céder à ce pessimisme. Nous le savons, la majorité municipale n’est pas représentative de la dynamique digne d’une jeune ville comme la nôtre.

Avec le Malakoff Citoyen, nous travaillons pour une ville d’espoir, une ville où l’on vieillit en bonne santé, une ville sans hausse constante et masquée d’impôts locaux

 

Je vous invite à vous engager avec nous dans la gestion efficiente de notre commune et d’écrire une nouvelle page pour Malakoff.

 

 

 

abolition

 

Madame Jacqueline Belhomme

Maire de Malakoff

Bonjour Madame la Maire,

Le 10 mai est la « journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition » depuis 2006.

Mais depuis cette date je n’ai jamais eu écho d’une cérémonie sur Malakoff.

Madame la Maire, je me permets de vous demander l’autorisation de pouvoir organiser en cette date du mardi 10 mai 2016 une cérémonie et de la terminer avec un pot d’amitié dans la salle des conférences de la Mairie.

Cette cérémonie peut se faire en fin de journée afin de rassembler plus de monde.

Je vous fais parvenir cette requête afin de vous y associer, car je vous sais très ouverte au partage de projets pour le bien des Malakoffiots.

Bien à vous

Décretabolition

Copie :

 

Monsieur Thierry Notredame

 

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

Demande de mise en place d’une commission

Demande de mise en place d’une commission

Madame Jacqueline Belhomme ,

Maire de Malakoff,

 

Bonjour ,

 

Madame la Maire ;

 

Par ce mail, je voudrais vous demander de mettre ne place une commission consultative composée :

Des représentants syndicaux

Des ELUS (5 majorités, 2  » Le Malakoff Plurielle » et moi) Quatre citoyens Et Les portes paroles des agents de la ville (syndiqué ou non syndiqué )

 

Cette commission va se pencher sur les enjeux de la revalorisation des indemnités , la paix sociale et sur les enjeux du recrutement.

 

Je vous fais cette proposition qui rendra un rapport vous permettant d’évaluer les risques et surtout d’assoir et encore plus un dialogue avec les agents.

 

Restant à votre disposition.

 

Cordialement

 

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

IMG_7065

 

IMG_7077

Les Vœux 2016

Les Vœux 2016

Au nom du groupe « Le Malakoff Citoyen » et en ma qualité de conseiller municipal , je viens présenter à chaque Malakoffiote et chaque Malakoffiot, nos vœux.
Avant tout, j’adresse nos vœux sincères de bonheur à toutes et à tous. Le début d’une nouvelle année doit surtout être un moment de partage, de pensées et de vœux pour celles et ceux qui connaissent des difficultés et des souffrances au niveau familial, professionnel ou de santé. Nous ou nos proches, sommes tous confrontés à des situations personnelles qui méritent un message de compassion mais surtout d’espoir, car les beaux jours arrivent avec toutes leurs joies.

Toutes les collectivités ou presque doivent faire face à des problématiques lourdes et nous en ressentons certains effets au quotidien : l’écart se creuse inexorablement entre les plus riches et les plus pauvres. Au lieu de combattre la pauvreté qui gagne chaque jour du terrain, le gouvernement lance des projets de société. Avec le chômage et la pauvreté qu’il induit, montent la désespérance, le repli sur soi, la relégation sociale, le réflexe raciste, la recherche du bouc émissaire, la montée des extrémismes de toute nature. Quand les grands équilibres sont menacés, quand le chômage atteint des niveaux insupportables, c’est le vivre ensemble qui est menacé.

Le monde n’est pas parfait et en tant qu’élu, fidèle à une attitude de responsabilité et de vérité, j’invite tous mes collègues élus et tous nos concitoyens à regarder délibérément vers l’avenir, avec lucidité et sans sectarisme, avec courage et sans facilité démagogique, avec acceptation de nos différences et sans clivage.

Face à la pression fiscale locale en constante augmentation, nous formons le souhait que les richesses de notre ville ne soient plus gaspillées sans réelle maitrise mais soient mieux réparties.

C’est pour accompagner cette volonté que le groupe  » Le Malakoff Citoyen » et moi-même, animés d’un esprit démocratique libre, ouvert et constructif, témoignons de notre présence et de notre disponibilité auprès de chacun d’entre vous tout au long de cette année 2016, dans l’espoir de participer à un développement harmonieux où chaque citoyen, avec ses différences, pourra retrouver sa place dans notre chère ville.

En ce début d’année 2016, je fais le vœu que ces mots guident nos pensées et nos actions.
À Malakoff, nous savons que nous sommes plus forts si nous construisons l’avenir ensemble…
Un avenir où les jeunes générations apprennent des plus âgées et s’enrichissent de leurs expériences,
Un avenir où les citoyens relèvent ensemble les défis de demain,
Un avenir où les nouveaux habitants apporteront leur singularité et profiteront de ce bien-vivre ensemble qui est la marque des Malakoffiots,
Un avenir où le partage et la solidarité l’emporteront durablement sur l’indifférence et le repli sur soi.
Je forme le vœu qu’en 2016, chacun d’entre vous puisse vivre des moments de joie et de fraternité.
Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016 !

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

06-05-70-82-60

Contact Mairie

ENSEMBLE, CREONS NOTRE VILLE

image_large

 

On parle beaucoup de la COP21 ces temps-ci mais jamais nous n’avons vu aussi peu d’opérations de rénovation énergétique de logements, surtout sociaux,depuis 3 ans alors que la consommation énergétique des Français (chauffage, eau chaude, éclairage, etc…) est pour une grande partie responsable de nos émissions de gaz à effet de serre. Nous avons le droit d’utiliser les ressources de la Terre mais aussi le devoir d’en assurer la pérennité pour nos enfants. Pour réussir la COP21, nous avons besoin de tous. Ainsi les collectivités doivent établir un cadre de référence pour examiner leur politique, leurs projets et leurs pratiques au regard du développement durable qui s’appuie sur trois piliers : le social, l’économique et l’écologique.

Image6

 

Aujourd’hui,  force est de constater que tout ce qui ce qui est utile pour améliorer nos vies est désormais considéré comme une charge à réduire : niveau des salaires et des retraites, dépenses de santé, dotations aux communes. Je suis convaincu que c’est par une meilleure répartition des richesses, une non stigmatisation des classes sociales, un contrôle rigoureux des dépenses des collectivités – du gouvernement – des différentes institutions et une vraie justice fiscale que l’on réduira les déficits publics.

logo-diversite

 

Le 11 novembre dernier, j’ai été ravi de la mobilisation constatée lors des commémorations de l’armistice de 1918. Un grand bravo à l’association des anciens combattants de Malakoff pour le travail effectué lors de ces cérémonies et aux familles qui viennent avec leurs enfants pour permettre la transmission de la mémoire.

12208408_466506890205344_2540214030264042309_n 12196002_466506930205340_3141048773038144325_n

La fin de l’année 2015 approche à grands pas et chaque jour, le Malakoff Citoyen travaille pour améliorer le cadre de vie de tous et pour animer la ville. Beaucoup d’idées et de propositions ont donc été émises au cours de ces derniers mois. Certaines attendues, d’autres plus surprenantes. Mais dans tous les cas, c’est une vraie chance pour nous. Grâce à vos propositions et surtout à votre engagement à agir pour une nouvelle vision de Malakoff, nous allons pouvoir enrichir notre travail. Vous pouvez toujours nous faire parvenir vos idées et propositions sur contact@enppm.fr

 

Une mention spéciale aux sportifs de Malakoff pour la motivation dont ils font preuve lors des compétitions et pour leur joie et leur enthousiasme qu’ils nous font partager.

 

Dans l’attente de vous voir pendant les fêtes de fin d’année, je vous souhaite à toutes et à tous, un joyeux Noël 2015 et de bonnes fêtes de fin d’année.

Message : La France est forte et unie

Message : La France est forte et unie

france

 

Cher(e)s ami(e)s,

 

Pour la seconde fois cette année, l’Ile-de-France, notre région, a été frappée par le terrorisme aveugle et barbare.

 

Nous voulons ici faire part de toute notre reconnaissance, féliciter, encourager les forces de l’ordre qui sont venues en aide, qui ont mis leur vie en péril avec courage et détermination pour nous protéger, et tenter de sauver nos compatriotes retenus en otages.

 

Remercier également les services de secours, les équipes des hôpitaux particulièrement mobilisées, les personnels médicaux qui se sont spontanément rendus disponibles pour aider.

 

Les agents communaux, exemplaires de dévouement comme à l’accoutumée, ils ont mis les drapeaux en berne, repositionné des barrières Vauban, informé, par voie d’affichage, les Malakoffiots.Nous remercions donc nos agents communaux, mais aussi, nos bénévoles associatifs et nos Malakoffiots, pour leur compréhension, notamment aux annulations de leur manifestation.

 

Montrons à tous ceux qui veulent nous détruire que les Français sont grands, que la France est forte et unie, et que la démocratie et la République l’emporteront toujours sur la barbarie.

 

Le Malakoff Citoyen

 

Photos de la rentrée politique

Photos de la rentrée politique

12049382_452805828242117_6356111049320697260_n 11220804_452807368241963_2382354427618098415_n 12002913_452807468241953_8394012584735593809_n 12002944_452807348241965_4557286433708557927_n 12003317_452806251575408_8218131649235635155_n 12004043_452807461575287_8546142621798080810_n 12019905_452805524908814_4550358396536059698_n 12038142_452805991575434_5350307020147077327_n 12039705_452805938242106_5812861449987152259_n 12046866_452769124912454_3676150811316776605_n