Événements

Sécurité, insalubrité et image de notre ville

Sécurité, insalubrité et image de notre ville

Combien de fois avons-nous eu le coeur qui battait la chamade lorsque nous nous approchions des abords de nos écoles ? Lieux de vie et de passage, les périmètres scolaires sont des zones de rencontre pour lesquelles une sécurité optimale est essentielle. L’affluence aux heures de pointe et la diversité des usagers de la voirie (piétons, cyclistes, voitures, enfants, adultes et autre) nécessitent des aménagements spécifiques et sécuritaires.

C’est pourquoi, nous demandons à la municipalité de mettre en place une sécurité renforcée sur ces trajets et aux abords des écoles de notre ville.

 

Les fameux gilets « jaunes » sont de retour au rond-point Camelina et Stalingrad pour encore se jouer de la générosité des Malakoffiots. La cité de la rue Savier a lancé une riposte à l’occupation des halls des immeubles ce qui a fait la une des journaux.

Malgré, la mise en place de vidéosurveillance, un groupe de personnes squatte les halls poussant les locataires à jouer le rôle de la police de proximité ou des médiateurs de quartier. Les gilets « jaunes », les rappeurs en herbe, les dealers, les voleurs et les pyromanes, sont la preuve que notre ville commence à prendre un mauvais virage. Ces présences peuvent favoriser une nouvelle délinquance et transformer notre ville en repaire de bandits.

Qu’en pensent les riverains, ne sont-elles pas des nuisances supplémentaires que notre commune pourrait éviter ?

 

Des trous dans le bitume, de hautes herbes, des papiers et des mégots jetés çà et là, des déjections canines en nombre, etc. Nos rues sont sales, semblent être abandonnées, malgré? le travail des services publics. Malheureusement, le plan trottoir reste un plan sur papier.

Qu’en pensent nos concitoyennes, les mères avec leurs poussettes, les aînés a` la marche hésitante, les personnes en fauteuil roulant, nos enfants ?

 

Un seul constat : la qualité? de vie dans notre ville se dégrade. Quelle image doivent se faire les touristes lorsqu’ils lèvent les yeux sur les façades ternies, les portes closes des commerces, le mobilier urbain vieillot ? Comment espérons-nous nous développer dans ces conditions ?

abolition

 

Madame Jacqueline Belhomme

Maire de Malakoff

Bonjour Madame la Maire,

Le 10 mai est la « journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition » depuis 2006.

Mais depuis cette date je n’ai jamais eu écho d’une cérémonie sur Malakoff.

Madame la Maire, je me permets de vous demander l’autorisation de pouvoir organiser en cette date du mardi 10 mai 2016 une cérémonie et de la terminer avec un pot d’amitié dans la salle des conférences de la Mairie.

Cette cérémonie peut se faire en fin de journée afin de rassembler plus de monde.

Je vous fais parvenir cette requête afin de vous y associer, car je vous sais très ouverte au partage de projets pour le bien des Malakoffiots.

Bien à vous

Décretabolition

Copie :

 

Monsieur Thierry Notredame

 

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

Grève en Mairie

Grève en Mairie

Madame Jacqueline Belhomme

Maire de MalakoffIMG_7526

 

Bonjour,

 

Madame la Maire;

 

Je me permets de vous faire parvenir, ce mail, pour vous spécifier le manque de communication de votre part.

Il y a une grève des agents municipaux de Malakoffet des rencontres organisées, les élus sans doute ceux de l’opposition n’en sont pas informés.

 

Si les préoccupations de la municipalité ne concernent que votre majorité et pour cela elle fait de la rétention d’informations, mais nous demande de voter avec très peu d’informations.

Ce qui manque le plus cruellement, c’est l’information, l’accès aux données indispensables pour forger des contre-propositions ou aborder dans votre sens.

Ce matin, je vois des agents dans le hall de la mairie, leurs revendications me sont inconnues et ils ont une rencontre avec vous à 14h pouvons nous avoir l’ordre de cette rencontre, mais aussi la transcription de vos échanges ?

Est ce que vous pouvez aussi demander aux collègues de votre majorité d’arrêter de m’apostropher d’opportuniste et d’autres noms d’oiseaux. Nous sommes collègues et je suis de l’opposition , ce qui me donne un droit supplémentaire d’avoir un avis contraire pour favoriser une contreproposition constructive.

 

Merci à vous, je reste à votre disposition, bonne journée à vous madame la Maire.

 

Pour information:

 

Le droit à l’information des élus locaux a été consacré par la loi du 6 février 1992 relative à l’administration territoriale de la République, puis étendu par la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et aux responsabilités locales.

 

Cordialement

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

Les Vœux 2016

Les Vœux 2016

Au nom du groupe « Le Malakoff Citoyen » et en ma qualité de conseiller municipal , je viens présenter à chaque Malakoffiote et chaque Malakoffiot, nos vœux.
Avant tout, j’adresse nos vœux sincères de bonheur à toutes et à tous. Le début d’une nouvelle année doit surtout être un moment de partage, de pensées et de vœux pour celles et ceux qui connaissent des difficultés et des souffrances au niveau familial, professionnel ou de santé. Nous ou nos proches, sommes tous confrontés à des situations personnelles qui méritent un message de compassion mais surtout d’espoir, car les beaux jours arrivent avec toutes leurs joies.

Toutes les collectivités ou presque doivent faire face à des problématiques lourdes et nous en ressentons certains effets au quotidien : l’écart se creuse inexorablement entre les plus riches et les plus pauvres. Au lieu de combattre la pauvreté qui gagne chaque jour du terrain, le gouvernement lance des projets de société. Avec le chômage et la pauvreté qu’il induit, montent la désespérance, le repli sur soi, la relégation sociale, le réflexe raciste, la recherche du bouc émissaire, la montée des extrémismes de toute nature. Quand les grands équilibres sont menacés, quand le chômage atteint des niveaux insupportables, c’est le vivre ensemble qui est menacé.

Le monde n’est pas parfait et en tant qu’élu, fidèle à une attitude de responsabilité et de vérité, j’invite tous mes collègues élus et tous nos concitoyens à regarder délibérément vers l’avenir, avec lucidité et sans sectarisme, avec courage et sans facilité démagogique, avec acceptation de nos différences et sans clivage.

Face à la pression fiscale locale en constante augmentation, nous formons le souhait que les richesses de notre ville ne soient plus gaspillées sans réelle maitrise mais soient mieux réparties.

C’est pour accompagner cette volonté que le groupe  » Le Malakoff Citoyen » et moi-même, animés d’un esprit démocratique libre, ouvert et constructif, témoignons de notre présence et de notre disponibilité auprès de chacun d’entre vous tout au long de cette année 2016, dans l’espoir de participer à un développement harmonieux où chaque citoyen, avec ses différences, pourra retrouver sa place dans notre chère ville.

En ce début d’année 2016, je fais le vœu que ces mots guident nos pensées et nos actions.
À Malakoff, nous savons que nous sommes plus forts si nous construisons l’avenir ensemble…
Un avenir où les jeunes générations apprennent des plus âgées et s’enrichissent de leurs expériences,
Un avenir où les citoyens relèvent ensemble les défis de demain,
Un avenir où les nouveaux habitants apporteront leur singularité et profiteront de ce bien-vivre ensemble qui est la marque des Malakoffiots,
Un avenir où le partage et la solidarité l’emporteront durablement sur l’indifférence et le repli sur soi.
Je forme le vœu qu’en 2016, chacun d’entre vous puisse vivre des moments de joie et de fraternité.
Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016 !

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

06-05-70-82-60

Contact Mairie

Message : La France est forte et unie

Message : La France est forte et unie

france

 

Cher(e)s ami(e)s,

 

Pour la seconde fois cette année, l’Ile-de-France, notre région, a été frappée par le terrorisme aveugle et barbare.

 

Nous voulons ici faire part de toute notre reconnaissance, féliciter, encourager les forces de l’ordre qui sont venues en aide, qui ont mis leur vie en péril avec courage et détermination pour nous protéger, et tenter de sauver nos compatriotes retenus en otages.

 

Remercier également les services de secours, les équipes des hôpitaux particulièrement mobilisées, les personnels médicaux qui se sont spontanément rendus disponibles pour aider.

 

Les agents communaux, exemplaires de dévouement comme à l’accoutumée, ils ont mis les drapeaux en berne, repositionné des barrières Vauban, informé, par voie d’affichage, les Malakoffiots.Nous remercions donc nos agents communaux, mais aussi, nos bénévoles associatifs et nos Malakoffiots, pour leur compréhension, notamment aux annulations de leur manifestation.

 

Montrons à tous ceux qui veulent nous détruire que les Français sont grands, que la France est forte et unie, et que la démocratie et la République l’emporteront toujours sur la barbarie.

 

Le Malakoff Citoyen

 

Photos de la rentrée politique

Photos de la rentrée politique

12049382_452805828242117_6356111049320697260_n 11220804_452807368241963_2382354427618098415_n 12002913_452807468241953_8394012584735593809_n 12002944_452807348241965_4557286433708557927_n 12003317_452806251575408_8218131649235635155_n 12004043_452807461575287_8546142621798080810_n 12019905_452805524908814_4550358396536059698_n 12038142_452805991575434_5350307020147077327_n 12039705_452805938242106_5812861449987152259_n 12046866_452769124912454_3676150811316776605_n

Rentrée Politique Le Malakoff Citoyen

Rentrée Politique Le Malakoff Citoyen

Des scissions, des divisions, des exclusions, des affaires, le parti rien que le parti et la crise. De quoi lasser les Français dont vous les Malakoffiotes et Malakoffiots,
Vu que Le Malakoff Citoyen est votre mouvement à vous , alors rien de mieux que de se retrouver comme une petite université de rentrée pour échanger sur nos projets, sur notre avenir, sur les actions à mettre en place et surtout à se rencontrer sans peur d’être exclus d’un groupe ou d’un parti.

Pour nous ce moment sera l’occasion. De répondre aux questions :

QUELS SONT LES ENJEUX DE CETTE RENTRÉE POLITIQUE ?
Notre pays est-il en si bonne état que l’exécutif puisse se permettre de ne plus reformer pendant les deux années à venir ?
LA CULTURE , L’ART ET LA MUSIQUE RESTENT TOUJOURS LES VECTEURS DE RASSEMBLEMENT ?

Si j’ai marre de la politique , pourquoi ne par en faire de ma manière avec des citoyens comme moi?

Etc…

L’action , l’écoute , l’échange et l’apprentissage pour se sentir utile dans notre monde qui ne se centre que sur les problèmes des autres et non nos problèmes aux quotidiens.

Nous aurons aussi l’occasion de rencontrer des artistes et écrivains ce 18 septembre

Le New Mail
Restaurant

31 rue Eugène Varlin
92240 Malakoff

Si des questions vous pouvez nous contacter :

contact@enppm.fr

 

dedicace Pacome 2

Le Malakoff Citoyen, au cœur de vos préoccupations

Le Malakoff Citoyen, au cœur de vos préoccupations

Cette publication n’est pas destinée à dresser un ultime bilan car l’heure n’ est pas encore venue, mais elle marque  ma volonté à poursuivre jusqu’au bout mon devoir d’élu.Résidentialisation-Malakoff92-Des-contours-David-Boureau-04

Un des enjeux pour notre commune  est le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Sur ce sujet, la majorité s’enferme dans ses contradictions : défendre le côté ville « village » tout en  promettant de satisfaire les sollicitations particulières de certains propriétaires. La majorité devra faire des choix : rester dans l’optique des années passées et conserver le caractère rural de  notre commune ou céder aux promoteurs en accentuant son caractère périurbain qui permettra de créer de nouveaux logements, d’attirer des entreprises, des commerces et des nouvelles classes d’habitant. Une seule ligne directrice doit prévaloir dans l’application de la réflexion : le respect de l’intérêt général et le non endettement pour  des raisons électoralistes..

Le Malakoff Citoyen se veut constructif et pertinent, au service de l’intérêt général. Notre action n’a qu’un but : défendre les intérêts des Malakoffiots.

Entête

Il est l’heure pour nous de faire entendre une autre voix. Nous sommes et restons  convaincus que,seule une gestion indépendante, capable de rassembler les compétences au-delà des clivages politiques, saura répondre aux défis du présent et du futur de Malakoff.

L’économie et l’emploi sont au cœur des inquiétudes nationales et locales. Dans la perspective du maintien d’une vie commerciale dans notre centre-bourg, nous souhaitons que la majorité municipalité
sorte de l’attentisme et propose des plans d’actions. Ses décisions et ses choix feront de Malakoff une petite ville dynamique ou achèveront d’en faire une cité dortoir.

La rentrée politique est lancée avec toutes ses activités.  « Le Malakoff Citoyen » vous invite à prendre le verre de la rentrée le vendredi 18 septembre à 19h au bar « Le new mail », 31 rue Eugène Varlin, à l’angle du 23 rue Danton.

Nous prévoyons 3 cafés débats et une conférence sur 5 grands thèmes : le logement, la cohésion sociale, la mobilité, la solidarité et la sécurité. D’autres activités telles des rencontres mobiles et des visites de monuments de Malakoff et  d’IDF seront au programme

Nous vous souhaitons une bonne rentrée scolaire, bon retour de vacances. le Malakoff Citoyen reste à votre écoute et proche de vos préoccupations, rencontrons-nous !.

Malakoff change de points de vue

Malakoff change de points de vue

La notion du « tout-communiste » prend doucement fin à Malakoff. En effet, aux législatives, aux
départementales et notamment à la municipale, le Parti Socialiste fait rêver les Malakoffiots malgré
la politique du  » Moi Président  » de M. François Hollande.
Tous ces signes montrent qu’à Malakoff un changement est en marche et que les Malakoffiots vont
sortir en masse pour y participer.
Pour réaliser ce changement, vous avez donné déjà donné, l’année dernière, une impulsion en
poussant votre liste  » Le Malakoff Citoyen  » et en obtenant un représentant au conseil municipal.
Nous sommes un rassemblement de jeunes et moins jeunes qui font abstraction de leur
appartenance politique pour se mettre au service de leur ville. Tout est possible à Malakoff alors
poursuivons notre démarche ensemble.
Les beaux jours sont là, le soleil et les belles fleurs sont au rendez-vous, mais aussi les
expulsions, les cambriolages, les tags sur les murs, les coins fumoirs ou bar en plein air, etc.
Des jeunes dealers recommencent à occuper les entrées d’immeuble et les couloirs de certaines
cités, est-ce que nous devons sans arrêt subir ces cycles ? Comme toujours, certains pensent
que faire cesser ces incivilités reste la mission de la police nationale et non de la police
municipale. Pour rappel, le maire est le représentant de l’État dans la commune, et à ce titre il est
responsable directement de la gestion de ces nuisances. Il est aussi officier d’état-civil et officier
de police judiciaire. L’article L. 2122-31 du Code général des collectivités territoriales (CGCT)
attribue au maire et à ses adjoints la qualité d’officier de police judiciaire (OPJ) dans le ressort du
territoire de leur commune.
Un autre point nous concerne tous particulièrement en ce début de printemps. Nous avons
demandé à plusieurs reprises à la municipalité d’afficher et de garantir la qualité de l’eau des
points d’eau et fontaines de la place du 11 novembre et de la place de la mairie, sans résultat, or
nous voyons beaucoup d’enfants y barboter ainsi que des animaux, « Le Malakoff Citoyen »
recommande très fortement une surveillance de ces points.
Pour conclure sur une touche plus conviviale, vous êtes tous invités à venir prendre un café à mon
bureau le 5 mai à l’occasion de mon anniversaire.

LES MALAKOFFIOTS PARLENT MAIS NE SONT PAS ENTENDUS !

LES MALAKOFFIOTS PARLENT MAIS NE SONT PAS ENTENDUS !

Une majorité municipale qui ne fait plus rêver. Cette expression est la pensée profonde des habitants de Malakoff. A l’opposé du père Noël, Malakoff faisait grise mine et tristesse pendant cette période de festivité. Ville mal et très peu décorée où la gaité et l’espoir sonnaient aux abonnés absents, une période ordinaire dirait-on. Mais où est notre Malakoff d’antan avec notre rue commerçante «  Pierre Larousse », rue active et illuminée pendant la période de Noël à l’instar de toute la ville ? Où sont nos valeureux commerçants qui faisaient la réputation et la fierté de notre ville ?

Tout cela laisse croire qu’à l’image des réformettes nationales, la majorité municipale est à bout de souffle dans la gestion de la ville. Sûr que 96 ans de pouvoir sans partage et alternance, c’est usant ! Heureusement que près de 9% de citoyens ont osé  lever la voix lors des dernières élections municipales de mars 2014.

L’année 2014 aura également été marquée par le mépris de la municipalité vis-à-vis des citoyens. Mauvaise organisation et gestion des NAP qui a valu aux animateurs des grèves pour ouvrir le dialogue pour obtenir des promesses d’amélioration de leurs conditions de travail et aux parents la nécessité de poser des journées de congé pour s’occuper de leurs enfants.

2014, c’est encore une majorité municipale qui ferme manu militari une crèche sans prévenir longtemps à l’avance les parents. L’irrespect  est la seule expression appropriée pour qualifier une pareille situation. A croire que la découverte de blattes et autres dans un espace collectif se fait du jour au lendemain !

Parlons des impôts locaux, ne nous s’y trompons pas, sous l’équipe municipale depuis 2008, la commune de Malakoff est celle qui a le plus augmenté ses impôts locaux par rapport autres communes françaises similaires : 34.1%( Malakoff) contre 15,63%( France).

Le Malakoff Citoyen ne se laissera pas bercer par le refrain perpétuel de la majorité municipale qui parle de coupe budgétaire de l’Etat. Nous disons que d’autres sources  de ressources sont possibles. Il faut faire preuve d’ingéniosité quand les situations le nécessitent.

Espérons que l’année 2015 soit celle d’une vraie cohésion et d’un dialogue franc entre habitants de Malakoff.

Le Malakoff Citoyen souhaite s’associer à la douleur de la famille de la policière tombée en début d’année. Nous voulons transmettre à la famille et aux collègues de cette personne nos plus sincères condoléances et toute notre compassion.ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire