Malakoff

Photos de la rentrée politique

Photos de la rentrée politique

12049382_452805828242117_6356111049320697260_n 11220804_452807368241963_2382354427618098415_n 12002913_452807468241953_8394012584735593809_n 12002944_452807348241965_4557286433708557927_n 12003317_452806251575408_8218131649235635155_n 12004043_452807461575287_8546142621798080810_n 12019905_452805524908814_4550358396536059698_n 12038142_452805991575434_5350307020147077327_n 12039705_452805938242106_5812861449987152259_n 12046866_452769124912454_3676150811316776605_n

Lettre au Préfet des Hauts-de-Seine

Lettre au Préfet des Hauts-de-Seine

Lundi 14 septembre 2015

Monsieur Yann JOUNOT
Préfet des Hauts-de-Seine
Centre administratif départemental
167, avenue Joliot-Curie
92100 Nanterre

Monsieur le Préfet;

J’aimerai attirer votre attention sur un nouveau phénomène apparu ces derniers mois
sur les voies publiques de Malakoff.
En effet, depuis plus de 8 mois, mendicité et racolage ont été particulièrement
remarqués sur les voies publiques et ronds-points de notre ville.
Des jeunes,qui, a priori, ne sont pas de Malakoff, sous surveillance de quelques adultes
portant des gilets jaunes, interpellent les passants pour obtenir un soutien financier
censé les aider à se réinsérer dans des foyers ou centres d’insertion.
Par groupe de trois à quatre, ces personnes se mettent à l’entrée d’un rond-point et
arrêtent les véhicules pour leur demander de l’argent ou vendre des objets en
prétendant que c’est au profit d’une association caritative. Ce qui est évidemment
faux. Ils réclament de l’argent allant jusqu’à donner des reçus, qui d’après eux,
permettraient d’obtenir un abattement fiscal et vont parfois jusqu’à porter de violents
coups aux véhicules en cas de refus.
Ils n’hésitent d’ailleurs pas à utiliser de fausses cartes d’accès à des centres pénitenciers
ou de badges dont les couleurs tricolores évoquent naturellement des insignes officiels.
J’ai plusieurs fois signalé ces faits à la police nationale qui m’a informé ne rien pouvoir
faire car aucun arrêté de préfecture ou du ministère ne leur permet d’agir.
La garde urbaine de Malakoff qui n’est pas habilitée à intervenir dans cette situation,
est souvent appelée à venir les déloger mais alors un jeu du chat et de la souris
s’installe. Les jeunes de Malakoff m’ont interpellé en me disant, je les cite  » Donc si
nous aussi nous faisons cela, la  » BAC » va nous laisser tranquille ? Car nous sommes
en bande mais dans notre quartier. Or eux nous les connaissons même pas et viennent
foutre la merde. La police ne dit rien, cela nous met en colère. Soit vous trouvez une
solution soit nous-mêmes allons faire de même. »
Je pense donc nécessaire de vous le signaler car je trouve ça pitoyable de jouer sur la
naïveté des personnes en prétendant agir au nom d’une association fictive.
Avec l’arrivée des migrants et réfugiés, je ne souhaite pas que la défiance ou de la
haine s’installe sur Malakoff, voir sur ma circonscription ou même, plus largement, sur
toute la France. Malakoff n’a pas de police municipale et l’arrêté pour mendicité n’a
pas d’objet d’application, il faut éviter que le climat devienne encore plus tendu entre
nos concitoyens,
C’est pour cela que je sollicite un arrêté préfectoral donnant obligation à la police
nationale de verbaliser et d’accentuer le contrôle d’identité afin de dissuader ces
personnes d’agir.
Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma très haute considération.

Cordialement,

Ange-Stephane Tauthui

Prefecture_Hauts_de_Seine_(92)_Nanterre

Ange Stéphane Tauthui
1, place du 11 Novembre
Mairie de Malakoff
92240 – Malakoff

Courrier à Mme le Maire

Courrier à Mme le Maire

Madame le Maire;

 

Bonjour,

 

Merci pour votre déclaration que je salue  même si, malgré l’urgence de la situation, nous aurions souhaité avoir la possibilité d’en débattre avant d’engager la collectivité de Malakoff.

Pouvez-vous préciser quelle est l’association qui assure l’accueil des 16 personnes que vous citez ?

A terme, comment seront financées les différentes actions très généreuses dont vous parlez ? A combien estimez-vous le nombre de personnes susceptibles d’être accueillies et aider à Malakoff ?

Les questions liées à cette situation internationale dramatique sont nombreuses et nécessitent une prise de conscience et donc une information correcte de l’ensemble des Malakoffiots et naturellement une bonne coordination de toutes les associations caritatives et initiatives individuelles.

 

Cordialement

 

 

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

 

arton535

 

Message de Madame le Maire :

 

 

Mesdames et Messieurs les élus du Conseil municipal,

 

Suite aux mails que j’ai reçus après ma déclaration sur les réfugiés et le droit d’asile, je porte à votre connaissance les réponses aux questions posées.

 

– La ville est en relation avec l’association « Auxilia » qui accueille déjà des réfugiés.

– Aucune estimation chiffrée ne m’a été communiquée concernant l’accueil des réfugiés. Je suis dans l’attente de la réunion avec Monsieur le Ministre.

– Je participerai à la réunion avec les associations concernées par la solidarité avec les réfugiés, réunion à laquelle les élus siégeant au CCAS seront conviés.

 

Je vous informe également de deux propositions que je ferai au Conseil municipal du 7 octobre :

 

– Celle d’un voeu appelant les élus de toutes les communes de France à s’engager dans des actes de solidarité avec les moyens correspondants. Les collectivités doivent être en mesure d’accompagner la mobilisation de la société civile en soutenant le travail des associations d’accueil aux migrants et de lutte contre la misère.

– le vote d’une subvention exceptionnelle aux associations locales de solidarité : secours catholique, secours populaire, croix rouge.

 

Vous trouverez en pièce jointe un article de Première Heure sur le centre de loisirs St Pierre du Perray.

 

Je vous en souhaite bonne réception et vous prie d’agréer, Mesdames et Messieurs les Elus, l’expression de mes meilleures salutations.

 

 

Le Maire

Jacqueline Belhomme

MALAKOFF-92

Liste électorale : délai exceptionnel en 2015

Liste électorale : délai exceptionnel en 2015

inscription-sur-les-listes-electorales-home_article_paysage

Pour voter aux élections régionales en décembre, vous pouvez vous inscrire sur les listes électorales jusqu’au 30 septembre.

Exceptionnellement, en 2015, afin de permettre au plus grand nombre de citoyens de pouvoir participer aux élections régionales organisées en décembre, les demandes d’inscriptions déposées entre le 1er janvier et le 30 septembre 2015 permettront de voter dès le 1er décembre.

Les demandes d’inscriptions déposées entre le 1er octobre et le 31 décembre ne permettront en revanche de voter qu’à compter du 1er mars 2016.

arton535

Si vous avez changé de domicile à l’intérieur de la commune, vous êtes invité à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre votre inscription sur la liste du bureau de vote auquel vous êtes désormais rattaché.

Si vous n’avez pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune et que vous êtes déjà inscrit sur les listes électorales, vous n’avez aucune formalité à accomplir.

Chaque électeur doit régulariser sa situation électorale à la suite de tout changement de domicile ou de résidence. À défaut, l’électeur s’expose à être radié de la liste électorale.

Le Malakoff Citoyen, au cœur de vos préoccupations

Le Malakoff Citoyen, au cœur de vos préoccupations

Cette publication n’est pas destinée à dresser un ultime bilan car l’heure n’ est pas encore venue, mais elle marque  ma volonté à poursuivre jusqu’au bout mon devoir d’élu.Résidentialisation-Malakoff92-Des-contours-David-Boureau-04

Un des enjeux pour notre commune  est le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Sur ce sujet, la majorité s’enferme dans ses contradictions : défendre le côté ville « village » tout en  promettant de satisfaire les sollicitations particulières de certains propriétaires. La majorité devra faire des choix : rester dans l’optique des années passées et conserver le caractère rural de  notre commune ou céder aux promoteurs en accentuant son caractère périurbain qui permettra de créer de nouveaux logements, d’attirer des entreprises, des commerces et des nouvelles classes d’habitant. Une seule ligne directrice doit prévaloir dans l’application de la réflexion : le respect de l’intérêt général et le non endettement pour  des raisons électoralistes..

Le Malakoff Citoyen se veut constructif et pertinent, au service de l’intérêt général. Notre action n’a qu’un but : défendre les intérêts des Malakoffiots.

Entête

Il est l’heure pour nous de faire entendre une autre voix. Nous sommes et restons  convaincus que,seule une gestion indépendante, capable de rassembler les compétences au-delà des clivages politiques, saura répondre aux défis du présent et du futur de Malakoff.

L’économie et l’emploi sont au cœur des inquiétudes nationales et locales. Dans la perspective du maintien d’une vie commerciale dans notre centre-bourg, nous souhaitons que la majorité municipalité
sorte de l’attentisme et propose des plans d’actions. Ses décisions et ses choix feront de Malakoff une petite ville dynamique ou achèveront d’en faire une cité dortoir.

La rentrée politique est lancée avec toutes ses activités.  « Le Malakoff Citoyen » vous invite à prendre le verre de la rentrée le vendredi 18 septembre à 19h au bar « Le new mail », 31 rue Eugène Varlin, à l’angle du 23 rue Danton.

Nous prévoyons 3 cafés débats et une conférence sur 5 grands thèmes : le logement, la cohésion sociale, la mobilité, la solidarité et la sécurité. D’autres activités telles des rencontres mobiles et des visites de monuments de Malakoff et  d’IDF seront au programme

Nous vous souhaitons une bonne rentrée scolaire, bon retour de vacances. le Malakoff Citoyen reste à votre écoute et proche de vos préoccupations, rencontrons-nous !.

Trop d’impôts tuent Malakoff !

Trop d’impôts tuent Malakoff !

Comme chaque année à la même période, c’est le même rituel et la même pression : les impôts à calculer, à payer et les salaires qui ne nous donnent aucune liberté, aucune marge de manœuvre.

 

L’argument avancé par la Majorité municipale est que, pour pallier au manque de dotations du gouvernement, elle doit augmenter les impôts de notre commune. C’est-à-dire faire exploser la taxe foncière sur l’immobilier, la taxe d’habitation ainsi que divers impôts locaux.

Mais la pression sur les contribuables de s’arrête pas là. Il y a aussi la majoration des taxes supérieures pour profiter des installations de la ville alors que ces installations ont déjà été payées avec l’argent du contribuable.

Un écart se creuse de plus en plus entre les plus riches et les plus pauvres de notre commune. En effet, pour inscrire leurs enfants à certaines activités, les parents doivent prouver leurs revenus par le biais de leur fiche d’imposition. Ils pourront ainsi bénéficier du tarif applicable à leur situation financière. En résumé, plus vous avez des revenus élevés, plus vos tarifs seront élevés alors que vous faites partie de la tranche qui paie déjà le plus d’impôts. Où est donc l’égalité de traitement entre les citoyens ?

À cette allure, les personnes payant le plus d’impôts quitteront notre ville, ce qui créera un réel manque à gagner dans les caisses de la commune. Il est totalement injuste qu’une partie des Malakoffiots ne bénéficie pas des mêmes avantages et du même traitement que certains autres. Il serait donc plus judicieux de fixer des tarifs uniques et abordables pour l’abonnement aux services proposés à Malakoff. Un consensus qui, nous le pensons, contentera l’ensemble de nos concitoyens. Les inégalités seront ainsi réduites et ni les plus démunis ni les plus riches ne se sentiront lésés.

Au lieu de continuellement augmenter nos impôts, pourquoi ne pas revoir la gestion des dépenses de la ville et aider les Malakoffiots à devenir propriétaires de leur logement par exemple ?

En effet, un certain nombre d’entre eux souhaitent, comme par le passé, s’offrir un logement dont ils seront propriétaires, mais cela n’est pas facile à cause de la flambée des prix sur le marché de l’immobilier. La ville pourrait se défaire de certains de ses logements sociaux et faire des heureux, tout en remplissant ses caisses. En plus, d’anciens bâtiments peuvent être réhabilités pour lutter contre la précarité énergétique. Cela permettrait à la ville de réduire la consommation énergétique de son parc immobilier vétuste et sensibilisera par la même occasion les propriétaires privés, les locataires, les bailleurs sociaux et les professionnels aux économies d’énergie. Elle pourrait aller encore plus loin en mettant en place un programme « Éco-rénove » en subventionnant certains travaux de rénovation résidentielle, permettant de faire des économies d’énergie résidentielles.

 

Améliorer le cadre urbain et retrouver la convivialité ne passe pas que par la réhabilitation du patrimoine immobilier de la commune. Malakoff est un bourg dans une ville, où tout le monde cherche à vivre en harmonie, dans un mieux vivre ensemble et souhaite avoir une municipalité à son écoute.

Nous sentons que les Malakoffiots commencent à se désintéresser de ce que fait la municipalité, car ils ne se sentent pas soutenus par celle-ci. La preuve est qu’ils participent de moins en moins aux évènements organisés par la ville. Même les rendez-vous incontournables comme les devoirs de mémoires et les fêtes du 14 juillet pour ne citer que ceux-là sont boudés par nos concitoyens.

Est-ce parce que le programme ne correspond plus aux attentes de la population ou est-ce le fait que Malakoff devient une grande ville et souhaite se tourner vers autre chose?

 

Un constat est clair : à Malakoff, les consultations publiques ne touchent pas toutes les tranches de la population. De ce fait, ce type d’événements est mis en place que pour une partie de ces habitants mais payé par l’autre partie. C’est comme si à Malakoff, il y avait deux groupes de population.

Voilà pourquoi « le Malakoff Citoyen » se veut rassembleur, à l’écoute de chaque citoyen peu importe son appartenance politique ou religieuse, sa couleur ou autre. C’est tous ensemble que nous bâtirons un Malakoff de demain fort et qui pourrait être un jour, le porte-étendard de notre région.

Le Conseil d’État a confirmé mon mandat de conseiller municipal afin que je puisse être à votre disposition et répondre à vos attentes.

 

Merci pour votre vote, votre confiance et votre soutien dont je saurai me montrer digne.sipa_00630921_000006

Malakoff change de points de vue

Malakoff change de points de vue

La notion du « tout-communiste » prend doucement fin à Malakoff. En effet, aux législatives, aux
départementales et notamment à la municipale, le Parti Socialiste fait rêver les Malakoffiots malgré
la politique du  » Moi Président  » de M. François Hollande.
Tous ces signes montrent qu’à Malakoff un changement est en marche et que les Malakoffiots vont
sortir en masse pour y participer.
Pour réaliser ce changement, vous avez donné déjà donné, l’année dernière, une impulsion en
poussant votre liste  » Le Malakoff Citoyen  » et en obtenant un représentant au conseil municipal.
Nous sommes un rassemblement de jeunes et moins jeunes qui font abstraction de leur
appartenance politique pour se mettre au service de leur ville. Tout est possible à Malakoff alors
poursuivons notre démarche ensemble.
Les beaux jours sont là, le soleil et les belles fleurs sont au rendez-vous, mais aussi les
expulsions, les cambriolages, les tags sur les murs, les coins fumoirs ou bar en plein air, etc.
Des jeunes dealers recommencent à occuper les entrées d’immeuble et les couloirs de certaines
cités, est-ce que nous devons sans arrêt subir ces cycles ? Comme toujours, certains pensent
que faire cesser ces incivilités reste la mission de la police nationale et non de la police
municipale. Pour rappel, le maire est le représentant de l’État dans la commune, et à ce titre il est
responsable directement de la gestion de ces nuisances. Il est aussi officier d’état-civil et officier
de police judiciaire. L’article L. 2122-31 du Code général des collectivités territoriales (CGCT)
attribue au maire et à ses adjoints la qualité d’officier de police judiciaire (OPJ) dans le ressort du
territoire de leur commune.
Un autre point nous concerne tous particulièrement en ce début de printemps. Nous avons
demandé à plusieurs reprises à la municipalité d’afficher et de garantir la qualité de l’eau des
points d’eau et fontaines de la place du 11 novembre et de la place de la mairie, sans résultat, or
nous voyons beaucoup d’enfants y barboter ainsi que des animaux, « Le Malakoff Citoyen »
recommande très fortement une surveillance de ces points.
Pour conclure sur une touche plus conviviale, vous êtes tous invités à venir prendre un café à mon
bureau le 5 mai à l’occasion de mon anniversaire.

LES MALAKOFFIOTS PARLENT MAIS NE SONT PAS ENTENDUS !

LES MALAKOFFIOTS PARLENT MAIS NE SONT PAS ENTENDUS !

Une majorité municipale qui ne fait plus rêver. Cette expression est la pensée profonde des habitants de Malakoff. A l’opposé du père Noël, Malakoff faisait grise mine et tristesse pendant cette période de festivité. Ville mal et très peu décorée où la gaité et l’espoir sonnaient aux abonnés absents, une période ordinaire dirait-on. Mais où est notre Malakoff d’antan avec notre rue commerçante «  Pierre Larousse », rue active et illuminée pendant la période de Noël à l’instar de toute la ville ? Où sont nos valeureux commerçants qui faisaient la réputation et la fierté de notre ville ?

Tout cela laisse croire qu’à l’image des réformettes nationales, la majorité municipale est à bout de souffle dans la gestion de la ville. Sûr que 96 ans de pouvoir sans partage et alternance, c’est usant ! Heureusement que près de 9% de citoyens ont osé  lever la voix lors des dernières élections municipales de mars 2014.

L’année 2014 aura également été marquée par le mépris de la municipalité vis-à-vis des citoyens. Mauvaise organisation et gestion des NAP qui a valu aux animateurs des grèves pour ouvrir le dialogue pour obtenir des promesses d’amélioration de leurs conditions de travail et aux parents la nécessité de poser des journées de congé pour s’occuper de leurs enfants.

2014, c’est encore une majorité municipale qui ferme manu militari une crèche sans prévenir longtemps à l’avance les parents. L’irrespect  est la seule expression appropriée pour qualifier une pareille situation. A croire que la découverte de blattes et autres dans un espace collectif se fait du jour au lendemain !

Parlons des impôts locaux, ne nous s’y trompons pas, sous l’équipe municipale depuis 2008, la commune de Malakoff est celle qui a le plus augmenté ses impôts locaux par rapport autres communes françaises similaires : 34.1%( Malakoff) contre 15,63%( France).

Le Malakoff Citoyen ne se laissera pas bercer par le refrain perpétuel de la majorité municipale qui parle de coupe budgétaire de l’Etat. Nous disons que d’autres sources  de ressources sont possibles. Il faut faire preuve d’ingéniosité quand les situations le nécessitent.

Espérons que l’année 2015 soit celle d’une vraie cohésion et d’un dialogue franc entre habitants de Malakoff.

Le Malakoff Citoyen souhaite s’associer à la douleur de la famille de la policière tombée en début d’année. Nous voulons transmettre à la famille et aux collègues de cette personne nos plus sincères condoléances et toute notre compassion.ne-rien-voir-ne-rien-entendre-et-ne-rien-dire

Vœux Le Malakoff Citoyen

Vœux Le Malakoff Citoyen

Bonjour Monsieur Tauthui,

Pardonnez- moi de ne pas vous avoir répondu tout de suite mais comme vous le savez l’actualité est tristement chargée ces jours-ci.

Pour souhaiter leurs vœux aux citoyens et personnalités de la ville, le maire et ses adjoints font réaliser une carte de voeux spécifique. De ce fait, elle est traditionnellement réservée à la majorité municipale.

Bien cordialement

Anne Delacquis


 

 

 

Bonjour Mme DELACQUIS ;

 

Tout d’abord je vous présente mes vœux les meilleurs. Que 2015 soit une année pleine de succès, une année de santé, de bonheur, de réussite et la paix du cœur.

 

Je vous contact afin de savoir si la ville a produit des cartes de voeux, si tel est le cas j’aimerai en avoir une vingtaine afin de me permettre de transmettre mes voeux.

 

Je vous en remercie par avance.

 

Cordialement

Ange Stéphane Tauthui

Conseiller Municipal de Malakoff

Malakoff les réalités jamais dévoilées !

Malakoff les réalités jamais dévoilées !

Très souvent quand les problèmes ne nous concernent pas directement, nous passons rapidement à autre chose, au lieu de s’impliquer pour aider à construire ou à trouver des solutions.image

Les acteurs de « Le Malakoff Citoyen » ne vous laisseront pas seuls, ils œuvrent avec vous et pour vous.
Malakoff comprend beaucoup de logements sociaux sur son territoire et il apparaît que malheureusement, ces derniers rencontrent un certain nombre de difficultés, en particulier des problèmes concernant des régulations du service des eaux entraînant des défauts de paiement ou des demandes d’échelonnement alors que l’office HLM aurait pu anticiper ce problème.

D’autre part, sur ces mêmes territoires, il apparaît que les agents de présence et les gardiens ne sont pas toujours remplacés pendant les congés, alors que cela reste une charge pour les locataires et que pendant l’été cette présence rassurante est primordiale. Nous souhaitons que la municipalité se donne les moyens de permettre une continuité dans ce service pendant la période estivale.

Le « Malakoff citoyen » ne se veut pas simplement pour ou contre les changements de rythmes scolaires demandés par le gouvernement, mais se doit d’être attentif à leur mise en place, à la qualité des activités proposées pendant les heures « libres » des enfants, à la compétence des personnes chargées d’encadrer les enfants. Aujourd’hui, Malakoff se tire plus qu’honorablement de cette mission laissée à la charge des municipalités. Mais cette réforme ne pourra réussir que si tous les moyens sont mis en place pour permettre d’avancer ensemble dans la bonne direction. Nous resterons objectifs et vigilants pour que cette évolution se fasse bien au profit de nos jeunes élèves.
Concernant les futurs grands aménagements à venir en termes de transports, nous avons bien noté la forte inquiétude des habitants de certains quartiers concernés par les travaux du Grand Paris. Projet national par son ampleur et par ses enjeux, la visibilité de ce dernier semble encore assez faible (tracé, délai, organisation…), mais le « Malakoff citoyen » reste attentif à toutes les informations pouvant concerner nos concitoyens. »

Ange Stéphane Tauthui
Conseiller Municipal de Malakoff